forum des Architectures
 
الرئيسيةاليوميةس .و .جبحـثقائمة الاعضاءالمجموعاتالتسجيلدخول

شاطر | 
 

 Petit histoire sur l'architecture moderne

استعرض الموضوع السابق استعرض الموضوع التالي اذهب الى الأسفل 
كاتب الموضوعرسالة
king-archi2010
Admin


ذكر عدد المساهمات : 470
تاريخ التسجيل : 17/07/2010
العمر : 29
الموقع : http://archisouf.3oloum.org

مُساهمةموضوع: Petit histoire sur l'architecture moderne   الجمعة نوفمبر 09 2012, 08:26



Petit histoire sur l'architecture moderne


Histoire de l'architecture



l'architecture moderne

Depuis le XIXième siècle, l'architecture ne cesse d'évoluer. Aux périodes de forte créativité, en succèdent d'autres beaucoup plus austères. A quelques occasions, un génie émerge, sème le trouble dans les esprits et ouvre des voies. Succinctement, Flu retrace les étapes les plus significatives de l'histoire de l'architecture moderne.

De l'art de résumer l'histoire de l'architecture de Gustave Eiffel à nos jours... en quatre parties et quatorze étapes marquantes. Pour une approche plus exhaustive, consultez les notices biographiques des grands architectes du XXe siècle.

L'architecture au XIXe siècle

Partant à la conquête d'une architecture mieux adaptée à l'ère machinique, les ingénieurs du dix-neuvième siècle se tournent vers deux nouveaux matériaux : le verre et la fonte (assez vite remplacée par l'acier). Jusqu'alors réservés à la conception de petites pièces, ceux-ci commencent à être exploités pour d'imposantes structures (ex. les ouvrages de Gustave Eiffel). Les éléments sont fabriqués en série dans d'immenses ateliers et les chantiers de constructions se métamorphosent en vastes lieux d'assemblage.



L'Art nouveau en Europe

Au tournant du siècle, la bourgeoisie européenne succombe au charme de l'Art nouveau. Constituant une subtile alternative au monde industriel, ce courant s'inspire des théories de Viollet-le-Duc , met en avant la nature et rompt avec la froideur ambiante. L'art nouveau privilégie les espaces cossus et brasse les matériaux traditionnels (mosaïque, vitrail...). Un peu partout en Europe, émergent de petits foyers de création ; les principaux sont situés à Barcelone (autour d'Antoni Gaudi...), Bruxelles (Victor Horta), Glasgow (Charles Rennie Mackintosh...), Nancy, Paris (Hector Guimard...) et Vienne (Henry van de Velde, Joseph Hoffmann...).



Visionnaire Frank Lloyd Wright

Outre-atlantique, le très visionnaire architecte Frank Lloyd Wright se démarque en proposant une nouvelle plasticité. Construites horizontalement avec des toits en pente douce et de larges bandeaux de fenêtre, ses villas recourent généralement à un plan désaxé et entrent en parfaite harmonie avec l'environnement




La symbiose fonctionnelle du Bauhaus

Si Adolf Loos ne rencontre guère de succès dans sa très radicale croisade contre l'ornementation, Walter Gropius recueille, quant à lui, beaucoup plus d'enthousiasme avec le Bauhaus. En 1919, il fusionne deux institutions placées sous sa direction - l'Ecole des arts et métiers archiducale de Saxe (fondée en 1906 par Henry van de Velde) et les Beaux-arts de Weimar -, envisage l'architecture sous l'angle fonctionnaliste et tente de parvenir à une symbiose entre les arts dits majeurs (peinture, architecture et sculpture), les procédés techniques, le design et l'urbanisme. Stylistiquement, l'architecture du Bauhaus est particulièrement rectiligne, marquée par la sérialisation formelle et l'utilisation de parois vitrées.



Harmonies contemporaines

De manière indéniable, le béton convint de plus en plus d'adeptes : Auguste Perret dévoile les ossatures en béton, Tony Garnier imagine une étonnante Cité industrielle et Le Corbusier plaide en faveur d'une architecture en harmonie avec son époque. Ce dernier définit son programme en cinq points : l'utilisation de pilotis, de toits terrasses, de fenêtres en longueur, les libres arrangements du plan et de la façade.




Le Style international au MoMa

En 1932, les Américains Henry Russell Hitchcock et Philip Johnson organisent une exposition au MoMA laissant apprécier au public new-yorkais le « Style international » ; un courant principalement marqué par des surfaces extérieures lisses et dénuées d'ornementation.

l'architecture moderne

Au sortir de la seconde guerre mondiale, l'architecture connaît un véritable boum, qui s'accompagne d'une perte d'identité. Il en ressort généralement un art très sobre.

Cités de verre

Les bâtiments en verre sont de plus en plus minimaux. A travers ses deux illustres caisses vitrées totalement dépourvues de décorations - La Neue National galerie et la Glass House - Ludwig Mies van der Rohe illustre parfaitement bien son concept « Moins c'est plus ».


Béton, j'écris ton nom

Avec une volonté d'épure similaire, les architectes du monde entier se lancent dans la construction de bâtiments en béton (souvent laissé brut). Le matériau apparaît particulièrement bien adapté pour les structures économiques et fonctionnelles. Le Français Le Corbusier s'illustre avec ses complexes d'habitation (ex. la Cité Radieuse), l'Américain Louis Kahn élève des laboratoires tels des blockhaus, le Japonais Kenzo Tange structure d'imposants bâtiments administratifs par le biais d'une écriture moderne et personnelle, à la fois minimaliste et inspirée de la tradition nationale...

Les quelques architectes qui continuent de privilégier la pierre et la brique tentent, quant à eux, de parvenir à des formes plus libres, plus organiques. Assez sobres, les bâtiments d'Alvar Aalto et Jørn Utzon associent harmonieusement bâtiment et paysage.





Où est l'audace ?

Seule une poignée d'architectes fait réellement preuve d'audace au niveau de la forme : Eero Saarinen produit des toits courbes en béton, Richard Buckminster Fuller s'illustre avec ses dômes géodésiques (sphères élaborées en faces triangulaires, pentagonales ou hexagonales), John Lautner perche sur les hauteurs d'Hollywood une étrange villa aux allures de soucoupe volante...




Architecture post-moderne

A partir de la fin des années soixante, les architectes libèrent les bâtiments de leurs précédentes contraintes.

Naissance du déconstructivisme

En 1969, cinq jeunes architectes encore inconnus - dont Peter Eisenman et Richard Meier - exposent au MoMA leurs dernières créations : des villas entièrement blanches, aux formes déconstruites, présentant d'originaux jeux de pleins et de creux, d'ombres et de lumière. Par la suite, cette logique de déconstruction formelle est adoptée par Shigeru Ban, Frank Gehry , Zaha Hadid, Rem Koolhaas, Bernard Tschumi...



Les Grands travaux à Paris...

Dans les années quatre-vingt, le président François Mitterrand marque de son empreinte la physionomie de Paris avec sa politique de grands travaux. Le Grand Louvre est confié à Ieoh Ming Pei, la Bibliothèque nationale à Dominique Perrault, l'Opéra Bastille à Carlos Ott...



...Et dans le reste du monde

Actuellement, de grands chantiers continuent de fleurir sur l'ensemble du globe. L'un des plus ambitieux est celui de la reconstruction du quartier du World Trade Center (Daniel Libeskind coordonne le projet d'ensemble auquel collaborent Santiago Calatrava, Norman Foster et Frank Gehry , Fumihiko Maki et Richard Rogers).

Mais, force est de constater que les réalisations les plus audacieuses émergent en Asie. De nombreux architectes de talent, dont Paul Andreu et Norman Foster, y sont particulièrement actifs.




الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل
معاينة صفحة البيانات الشخصي للعضو http://archisouf.3oloum.org
 
Petit histoire sur l'architecture moderne
استعرض الموضوع السابق استعرض الموضوع التالي الرجوع الى أعلى الصفحة 
صفحة 1 من اصل 1
 مواضيع مماثلة
-
» La quatrieme année Architecture
» histoire imaginaire
» Architecture competition annual 2002
» Histoire de la microbiologie
» الهندسة المعمارية Architecture Engineering

صلاحيات هذا المنتدى:لاتستطيع الرد على المواضيع في هذا المنتدى
SOUF ARCHITECTURE :: Souf Architecture :: Exposée-
انتقل الى: